Antonin Detemple—
Anémochorie Volet 1
2021
Constatant des paradoxes qui lient d’une part les symboliques anciennes de la fleur coupée en Occident, et d’autre part son mode de production et de commercialisation actuel, j'ai cherché, avec la commissaire Fiona Vilmer, à former des assemblages sensibles pour identifier les enjeux d’un monde globalisé. La fleur se révèle ici dans toute son ambivalence ; elle exprime la violence de l’exploitation du vivant et la subtilité des émotions qu’elle suscite.
À partir d’une sélection de seize tableaux de natures mortes, il s’agit de faire revivre les bouquets de fleurs ayant servi de modèle. Avec le soucis de respecter les enjeux de la reconstitution, j'ai cherché à saisir et mettre en évidence les zones physiques et morales où l’actualisation opère. Ces mises à jour alimentent les réflexions autour du monde qui nous entoure et de l’usage que nous en faisons.
Vues de l'exposition au Confort Mental en avril 2021.
Photo : Lucas Charrier

Anemochorie1

Anemochorie2

Anemochorie3

Anemochorie4

Anemochorie5

Anemochorie6

Anemochorie7

Anemochorie8

Anemochorie9




Liza Maignan / SILO / BLVU
Faune, Alice Savoie / Cnap